-->

MBDHP

31 mars 2013 Auteur :  

Rapport spécial sur les violations de droits humains commises pendant la crise sociopolitique et militaire

armesLe Burkina Faso traverse une véritable crise structurelle. Cette crise, qui est apparue au grand jour depuis le 13 décembre 1998 à la suite de l’assassinat du journaliste Norbert ZONGO et de ses compagnons d’infortune, est allée en s’approfondissant année après année. Les engagements pris par le pouvoir sous la pression populaire n’ont, pour les plus significatifs, jamais été mis en oeuvre à cause de la relative accalmie que le pays a connu. Les reformes concédées ont, quant à elles, été remises en cause avec la baisse de la pression populaire.

Ainsi, l’impunité, la corruption, la mise aux ordres du système judiciaire ainsi que la vie chère ont atteint des niveaux jamais égalés dans le pays. Cette situation a grandement effrité la confiance des Burkinabè en leurs Instituions, la justice en tête.

Cliquez ici pour télécharger le rapport !

Le Reporter

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Éléments similaires (par tag)

Votre commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite