Le Reporter

PARTIS POLITIQUES : le PPR, parti de « l’Etalon » est là

Écrit par 

Logo du PPRDans une lettre datée du 08 novembre 2016, la rédaction du journal Le Reporter a reçu une correspondance la conviant à une conférence de presse de lancement des activités d’un nouveau parti politique pour le 16 novembre 2016. Cette formation politique, le Parti du Peuple Républicain (PPR)  selon ladite correspondance a reçu son autorisation par Arrêté n° 2016- 0005/MATDSI/SG/DGLPAP/DAPOE du 26 octobre 2016, signée du ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure. Le Parti du Peuple Républicain (PPR) dit porter « l’enthousiasme du peuple insurgé et des Burkinabè en général ». Selon les informations dont nous disposons, l’ensemble des partis anciennement membres de l’opposition n’ont pas opéré le bon choix après les élections du 29 novembre 2015 contrairement à ce qu’ils avaient tous professé, d’où la décision de certains militants de se retirer de certaines formations politiques. Le PPR a pour logo, une tête d’étalon dans un cercle d’or. Tout porte à croire que le « parti de l’Etalon » sera un parti de la mouvance tout en se gardant le droit de conquérir le pouvoir d’Etat. Il pourrait compter parmi ses rangs, d’anciens camarades de l’UPC et pas des moindres. Des noms circulent déjà comme ceux de François Kaboré, de Louis Armand Ouali, etc. François Kaboré en rappel est l’ancien chef de cabinet du CFOP du temps de Zéphirin Diabré. Quant à Louis Armand Ouali, l’un des signataires de l’Appel au sursaut républicain de décembre 2015, si sa présence au sein de parti se confirme, il pourrait néanmoins ne pas être directement concerné par le parti. La conférence de presse du 16 novembre 2016 pourra encore situer l’opinion sur les convictions de la création du parti, ses aspirations et surtout son message.

Aimé Nabaloum

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nos fans sur Facebook

Compteur