Le Reporter

TEST

Après les promesses, place à l’action !

Alouna2Depuis le 17 février dernier, le processus électoral entrant dans le cadre du renouvellement des conseils municipaux et régionaux est définitivement bouclé. Finies donc les courses folles pour la conquête de l’électorat. Les conseils municipaux sont en train de se mettre en place. Bientôt les conseils régionaux suivront. Après donc les promesses, place maintenant à l’action. Bien des élus locaux dans les conseils sortants se sont illustrés par les ventes des terres rurales et des parcelles dans les centres urbains. Les nouvelles équipes qui viennent de s’installer feront-elles mieux ? Rien n’est moins sûr. Cependant, il faut espérer que là où l’opposition a conquis des mairies, l’on verra émerger une autre façon de voir et d’agir. Dans tous les cas, les populations attendent de voir enfin les fruits de la décentralisation. Jusque-là, elle est comme la démocratie. Annoncée comme la panacée pour une gouvernance locale plus proche des besoins et des aspirations des citoyens, elle se révèle pour le moment être un moyen de promotion de quelques potentats locaux, plus engagés dans tout sauf le développement à la base.

Après les promesses, place à l’action !

Depuis le 17 février dernier, le processus électoral entrant dans le cadre du renouvellement des conseils municipaux et régionaux est définitivement bouclé. Finies donc les courses folles pour la conquête de l’électorat. Les conseils municipaux sont en train de se mettre en place. Bientôt les conseils régionaux suivront. Après donc les promesses, place maintenant à l’action. Bien des élus locaux dans les conseils sortants se sont illustrés par les ventes des terres rurales et des parcelles dans les centres urbains. Les nouvelles équipes qui viennent de s’installer feront-elles mieux ? Rien n’est moins sûr. Cependant, il faut espérer que là où l’opposition a conquis des mairies, l’on verra émerger une autre façon de voir et d’agir. Dans tous les cas, les populations attendent de voir enfin les fruits de la décentralisation. Jusque-là, elle est comme la démocratie. Annoncée comme la panacée pour une gouvernance locale plus proche des besoins et des aspirations des citoyens, elle se révèle pour le moment être un moyen de promotion de quelques potentats locaux, plus engagés dans tout sauf le développement à la base.

Documents

  • Doc 1

  • Doc 2

  • Doc 3

  • Doc 4

  • Doc 5

  • Doc 6

  • Doc 7

  • Doc 8

Newsletter

Compteur