spot_img
spot_img
dimanche, octobre 24, 2021
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilSOCIÉTÉCoûte que coûte, la rupture dans l’armée !

Coûte que coûte, la rupture dans l’armée !

Temps de lecture : 2 Minutes

Depuis le 4 janvier, l’Armée burkinabè a un nouveau parton, en la personne du Général Oumarou Sadou. L’homme était jusque-là relativement inconnu du commun des Burkinabè. Beaucoup ont entendu son nom pour la première fois à la faveur de sa nomination en tant que chef d’Etat-Major général des armées (CEMGA), en remplacement du Général Pingrenoma Zagré. Osons croire qu’il s’agit là de l’homme neuf que l’on appelait de tous les voeux à la tête de cette armée, en vue d’opérer sa nécessaire mue.

Ce contenu est uniquement réservé aux membres RepDigi 1Mois, RepDigi 6Mois, RepDigi 1 Année, RepDigi 1An Entreprise 1 Compte, RepDigi 1An Entreprise 5 Comptes, RepDigi 1An Entreprise 10 Comptes, Reporter Ed. Papier – Retrait au Siège du Journal, Reporter Ed. Papier – Retrait en Province, Reporter Ed. Papier – Livraison à Ouagadougou, et Test Abonnement .
Se connecter S’abonner maintenant
spot_img

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles

Publicité

spot_img

Autres Articles

spot_img

Articles Populaires

error: Content is protected !!