Le Reporter - Bimensuel d'enquêtes et de reportages

Du 28 au 29  janvier dernier, Addis  Abbeba la capitale éthiopienne a accueilli le 30e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA).

Les Ouagavillois le savent, en tout cas, pour ceux qui sont des usagers de la RN4 passant par le pont du canal de Zogona, la voie est en chantier. A ce niveau, si les travaux en cours ralentissent le circuit, la partie extérieure du parc Bangr-weogo elle, fait marquer des arrêts à plus d’un.

Ça y est ! Le gouvernement et la coordination des syndicats de l’éducation ont mis fin au bras de fer qui les opposait depuis bientôt quatre mois. Nuitamment, en ce samedi 27 janvier 2018, ils sont parvenus à un accord autour de la satisfaction de la plate-forme revendicative des organisations syndicales.

Un Arbollais en Chine ? Ç’aurait été le titre d’une œuvre littéraire. Mais non ! Il s’agit tout simplement des péripéties racontées, couchées dans un article de presse à propos du séjour d’un enfant du soleil dans un pays de froid : la Chine «pop».

En parcourant le compte rendu du Conseil des ministres du 7 décembre 2017, un passage fait tilt. «(…)  I.3. AU TITRE DE LA DYNAMISATION DES SECTEURS PORTEURS POUR L’ECONOMIE ET L’EMPLOI, LE CONSEIL A ADOPTE : un rapport relatif à l’approbation d’un projet de convention d’investissement entre l’Etat du Burkina Faso et la société KANIS LOGISTIC SA pour  le  compte  du ministère du Commerce, de l’Industrie et  de l’Artisanat.

Les Burkinabè attendaient depuis plus de deux  ans,  le procès du putsch manqué du 16  septembre 2015 qui a fait 15 morts et plusieurs dizaines de blessés. Ce procès tant attendu s’ouvrira le 27  février prochain.

L’ Eglise catholique ne ménage aucun effort pour apporter sa pierre à unesortie honorable de crise en République Démocratique du Congo.

Le Mouvement du peuple pour leprogrès (MPP), le parti au pouvoir et son champion, le Président Roch Marc Christian Kaboré, risquent de créer les conditions de leur échec aux prochaines élections présidentielle, législatives et locales. La gouvernance du MPP semble s’essouffler déjà, seulement deux ans après l’accession au pouvoir du Président Kaboré.

Diagnostic

"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite