JUSTICE: Le Reporter poursuivi par l’huissier Martin Nikièma

Dans un article paru le 15 février 2021, nous relations une affaire rocambolesque dans le milieu judiciaire. Nous titrions à propos « Justice : Un huissier de justice accusé de vol ». L’huissier en question, Me Martin Nikièma, a posé des actes qui lui ont valu une plainte pour vol. L’huissier de justice s’est alors senti diffamé par la relation des faits le concernant, d’où une plainte contre le Journal Le Reporter.

Les faits : « exerçant dans le com merce de matériels, Entrepreneur – Lassané Ouédraogo sous-traitait avec l’entreprise dénommée MSF, impliquée dans le projet de construction de l’aéroport de Donsin. Confronté à des difficultés financières, l’entreprise va fermer boutique sans éponger ses dettes à l’endroit de ses fournisseurs. Lassané Ouédraogo faisait partie des créanciers.

Sélectionné par l’entreprise MSF comme un des créanciers devant être remboursés, le Maître d’ouvrage de l’aéroport
de Donsin parvient à éponger une bonne partie des dettes de l’entrepreneur. Pour le reste de la créance, l’entrepreneur s’octroie les services d’un huissier pour la saisie d’un concasseur de l’entreprise MSF en vue de recouvrer sa créance. La procédure entamée allait bon train, jusqu’au moment où il s’entendra dire que le concasseur a été vendu par un autre huissier. Mais cette vente à forte odeur de « deal » est décriée par Lassané Ouédraogo. Ce dernier porte plainte contre l’huissier pour vol de matériels. »

C’est en substance, ce que nous écrivions le 15 février 2021. Presqu’un mois après la parution de l’article dans le numéro 304 du journal, soit le 11 mars 2021, Le Reporter reçoit une citation directe à comparaitre. L’huissier de justice Martin Nikièma a donc porté plainte contre le Directeur de publication et le journaliste auteur de l’article ainsi que le Journal Le Reporter. Il les accuse d’avoir commis à son encontre une infraction de diffamation et d’injure par voie de presse et pour avoir écrit qu’il est accusé de vol. Le procès prévu pour le 22 mars 2021 à 08h, devant la Chambre correctionnelle du TGI de Ouaga 1. Nous y reviendrons !

Aimé NABALOUM
Ecrit par
Aimé NABALOUM
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Aimé NABALOUM Ecrit par Aimé NABALOUM