Autres articles

Il se passe des choses invraisemblables au niveau de la Cité relais de Bassinko, située dans l’arrondissement 8 de Ouagadougou, côté gauche de la route Ouaga-Ouahigouya, au niveau de l’ancien poste de péage. Cette cité créée vers le milieu des années 2000 et pilotée par l’ex- Direction générale de l’Urbanisme, devenue aujourd’hui Direction générale de l’Urbanisme, de la viabilisation et de la topographie du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, est un véritable concentré de bizarreries, symptomatiques d’un affairisme et d’une mal gouvernance foncière.

Ceci est une lettre ouverte des organisations patronales de médias à Son Excellence Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement.

Les organisations patronales de la presse privée du Burkina Faso, signataires de la présente lettre ouverte, voudraient attirer votre bienveillante attention sur les promesses non tenues de votre gouvernement au sujet de leurs factures impayées que l’Etat garde dans ses tiroirs.

Cela  fait la Nième fois que des individus sont interpellés dans la ville de Ouagadougou ces derniers temps, pour exercice illégal de la profession de médecin. Le dernier cas en date concerne un faux gynécologue. Il se fait appeler Docteur Rihard Sylvain. Français de nationalité ivoirienne, il se présentait comme « gynécologue, spécialiste en fécondité et maladies auto-immunes ».

Diagnostic

"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite