Le Reporter

Affaires sankara, Norbert Zongo, courruption, impunité

Le Burkina Faso a tourné définitivement la page Blaise Compaoré. Certains avaient prédit l’apocalypse sans Blaise Compaoré. Certes, ce n’est encore certes pas le paradis. Mais, plus d’un mois après...

Onde de choc

Me Prosper Farama, avocat à la Cour
jeudi 18 décembre 2014

Me Prosper Farama, avocat à la Cour

« AdamaSagnon et Abdoulaye Barry étaient des avocats de François Compaoré »

Le nom de Me Prosper Farama est intimement lié à certains dossiers emblématiques en souffrance ausein de la Justice burkinabè, tels que le dossier Thomas Sankara et ...

Lire la suite...

CMA du secteur 30
mardi 16 décembre 2014

CMA du secteur 30

Silence, on pie !

La mafia existe bel et bien au CMA du secteur 30. Dans nos colonnes, nous avons souvent fait cas de la gestion peu orthodoxe de cette structure sanitaire. Pour les acteurs de cette gestion chaotique, tout se passe comme si «&nbs...

Lire la suite...

Trajectoire

Images macabres découvertes chez François Compaoré
jeudi 18 décembre 2014

Images macabres découvertes chez François Compaoré

Attention aux règlements de comptes et à la calomnie !

L’éventrement du domicile de François Compaoré, petit frère du président déchu, Blaise Compaoré, suite à l’insurrection populaire de la fin octobre 2014, a donné lieu à des découvertes insolites q...

Lire la suite...

Justice au Burkina Faso
jeudi 18 décembre 2014

Justice au Burkina Faso

Quelles mesures urgentes pour restaurer la confiance ?

L’insurrection populaire d’octobre 2014 a décimé dans les flammes le palais de Justice de Bobo-dioulasso,comme d’autressymboles de la République – la Justice ne s’effondre jamais sans entraîn...

Lire la suite...

Diagnostic

Transition politique au Burkina
mercredi 3 décembre 2014

Transition politique au Burkina

Blaise Compaoré est parti, emporté par un entêtement boulimique à la limite suicidaire et poussé par une horde d’irresponsables et d’insouciants trop arrogants et dont les privilèges indus ont totalement obstrué la lucidité, le sens de l’honneur et d...

Lire la suite...

Blaise Compaoré ou la chute d’un faucon
mercredi 26 novembre 2014

Blaise Compaoré ou la chute d’un faucon

Humilié et chassé, le vieux chef « irremplaçable » se réfugie en belle-famille !

15 octobre 1987 – 31 octobre 2014 : Blaise Compaoré aura fait 27 ans et 16 jours à la tête du Burkina Faso. Le peuple burkinabè, provoqué et défié, a ...

Lire la suite...

Envoyé spécial

François de Salle Bado, Consultant de l’UA en Centrafrique
mercredi 3 décembre 2014

François de Salle Bado, Consultant de l’UA en Centrafrique

« Quitter le CDP pour le MPP ne garantit pas qu’on ait changé de nature et de conviction »

Il a longtemps dirigé des structures de défense et de promotion des droits humains, en l‘occurrence la Commission nationale des droits humains (CNDH) ...

Lire la suite...

Voix des sans-voix

Littérature et Société
jeudi 18 décembre 2014

Littérature et Société

Cette œuvre littéraire qui avait prédit l’insurrection au Burkina

On dit des écrivains qu’ils ont souvent un 6 e sens. En effet, RoukiétaRouamba, jeune écrivain et étudiante en 2 e année de communication et journalisme, a écrit, de la page 44 à 46, de sa ...

Lire la suite...

Fuite de Blaise Compaoré
mercredi 3 décembre 2014

Fuite de Blaise Compaoré

Que pouvait-il bien chercher sous un arbre à Nobéré?

Blaise Compaoré a quitté le pouvoir. Ce n’est plus un secret. En plein midi, le locataire premier du palais de Kosyam a plié bagages sans demander ses restes. Il a fui. La date du 31 octobre 20...

Lire la suite...

Périscope

Cette transition est tout sauf civile !
mardi 16 décembre 2014

Cette transition est tout sauf civile !

Dans notre dernière édition, au lendemain de la remise du pouvoir à un civil, Michel Kafando en l’occurrence, par le Lieutenant-Colonel Yacouba Zida, conformément à sa promesse faite auparavant, nous n’avions pas hésité à féliciter l’ex-chef de la tr...

Lire la suite...

Luc Adolphe Tiao et les tueries du 30 octobre
mercredi 3 décembre 2014

Luc Adolphe Tiao et les tueries du 30 octobre

L’histoire retiendra !

Ainsi donc, c’est Luc Adolphe Tiao qui a ordonné l’intervention de l’armée pour tirer à balles réelles sur les manifestants aux mains nues le 30 octobre dernier. L’on reste désarçonné en prenant connaissance de la réquisiti...

Lire la suite...

Infos plus

GUY ZONGO, A PROPOS DE L’ASSASSINAT DE SON PERE NORBERT ZONGO

GUY ZONGO, A PROPOS DE L’ASSASSINAT DE SON PERE NORBERT ZONGO

"La Justice a été manipulée" «La justice, censée être le défenseur de la veuve et...

MBDHP

MBDHP

Rapport spécial sur les violations de droits humains commises pendant la crise sociopolitique et militaire Le...

Coup d'état du 15 Octobre 1987

Coup d'état du 15 Octobre 1987

Le seul survivant parle enfin ! Il aurait pu se retrouver, le 15 octobre 1987, dans...

Nos fans sur Facebook

Compteur