micro

JOURNEE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE: La contribution de la lutte contre le terrorisme à la loupe des acteurs

« Des esprits critiques pour des temps critiques : le rôle des médias dans la promotion de sociétés pacifiques, justes et inclusives », c’est sous le thème choisi l’UNESCO pour la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse ce 3 mai 2017.

Dans le contexte international actuel marqué par la montée du terrorisme, l’on ne pouvait pas trouver meilleur qui interpelle à la fois, les Etats, les communautés et les médias.

Il s’agit donc inviter les différents acteurs à examiner, les défis auxquels doivent faire face les médias, en particulier face aux attaques terroristes et d’autres formes de menaces de la liberté d’expression et de presse.

Au Burkina Faso, le centre national de presse Norbert Zongo, a décidé d’apporter sa contribution en ouvrant la réflexion collective sur ces questions de sécurité en lien avec les médias. L’objectif visé est « de créer les conditions d’une bonne collaboration entre tous les acteurs, notamment entre de défense et de sécurité et les populations ». Comme les années précédentes, le CNP-NZ a décidé de commémorer le 3 mai sous un thème national se rapportant à l’actualité et proche du Thème international. Le thème retenu est : «défis sécutaires au Burkina Faso : rôle et responsabilité des médias ». Cette réflexion sera menée dans le cadre de deux activités majeures. Il s’agit d’un atelier (le 2 mai) sur le même thème réunissant les forces de défenses et de sécurités, les autorités en charge de la sécurité, les organisations professionnelles des médias et les OSC ; d’un panel ouvert au grand public qui sera animé les même acteurs.

N.K

Avatar
Ecrit par
Le Reporter
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Le Reporter

Nous suivre sur…