familiale

Santé: La gratuité de toutes les incompréhensions !

familialeLa gratuité des soins pour la mère et l’enfant est présentée aujourd’hui comme une grande « prouesse » du régime Kaboré. Cette promesse de campagne de Roch Marc Christian Kaboré, mise en oeuvre tant bien que mal depuis quelques mois est chaque fois brandie par les gens du pouvoir comme étant un grand exploit et la preuve de ce que le pouvoir travaille pour les populations. Mais à y voir de près, la réalité de la mise en oeuvre de cette mesure de gratuité ne manque pas de susciter des incompréhensions, voire des gorges chaudes. Les complaintes en sourdine se font de plus en plus persistantes. Annoncée au départ comme une gratuité intégrale, cette mesure n’a fait que maigrir comme une peau de chagrin pour ne rester finalement que sa simple expression, de l’avis de certains observateurs.

Maintes fois, la Rédaction du journal Le Reporter a été saisie par des usagers vraisemblablement désabusés. Ils sont nombreux à déplorer une « absence de vérité » dans la communication au sujet de la mesure. Non seulement toutes les femmes et tous les enfants ne sont pas concernés, mais il y a une limite bien définie de médicaments à prescrire. Cela ne manque pas de dérouter les usagers. C’est ainsi que les praticiens de santé sont souvent accusés par certains usagers de ne pas prescrire les médicaments qu’il faut, au motif qu’ils ne figureraient pas au nombre des produits pris en compte. Certains cas de décès sont même attribués à cette situation.

Comment aurait-il pu en être autrement quand on sait tous les atermoiements qu’il y a eu dans la concrétisation de cette mesure phare du programme présidentiel ? Sans doute qu’il faille revoir la communication autour de cette gratuité pour éviter bien d’incompréhensions inutiles.

Avatar
Ecrit par
Le Reporter
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Le Reporter

Nous suivre sur…