spot_img
spot_img
mardi, juin 15, 2021
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilSOCIÉTÉAN II DE L’INSURRECTION POPULAIRE : Eviter à tout prix que ce...

AN II DE L’INSURRECTION POPULAIRE : Eviter à tout prix que ce ne soit pas pire qu’avant

Temps de lecture : 12 Minutes

Du 28 au 31 octobre 2016, la communauté nationale a commémoré le deuxième anniversaire de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui a conduit à la chute et la fuite de Blaise Compaoré. Conférence des insurgés, offices religieux, manifestations nationales et régionales, message solennel du président du Faso à la nation, déclarations d’organisations de la société civile, de partis ou regroupements de partis politiques, ce sont autant d’initiatives qui ont marqué ce deuxième anniversaire de l’un des moments historiques qui ont valu au Burkina Faso, l’admiration du monde entier. Pour une fois, depuis un an, pouvoir, opposition et organisation de la société civile ont parlé le même langage malgré un contexte national marqué par une extraordinaire effervescence sociale. Deux ans après, que reste-t-il de l’insurrection et des espoirs qu’il a suscités ? La trêve sociale observée et le discours politique convenu seront-ils le point de départ d’une accalmie pour permettre à la machine gouvernementale de démarrer enfin ?

Ce contenu est uniquement réservé aux membres RepDigi 1 Année, RepDigi 1An Entreprise 1 Compte, RepDigi 1An Entreprise 10 Comptes, RepDigi 1An Entreprise 5 Comptes, RepDigi 1Mois, RepDigi 6Mois, Reporter Ed. Papier – Livraison à Ouagadougou, Reporter Ed. Papier – Retrait au Siège du Journal, Reporter Ed. Papier – Retrait en Province, et Test Abonnement .
Se connecter S’abonner maintenant
spot_img

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles

Publicité

spot_img

Autres Articles

spot_img

Articles Populaires

error: Content is protected !!