<
spot_img
spot_img
dimanche, février 25, 2024
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilMESSAGECHANTIER DE LA ROUTE SAKOINSE-KOUDOUGOU: Une visite pour s’assurer de son bon...

CHANTIER DE LA ROUTE SAKOINSE-KOUDOUGOU: Une visite pour s’assurer de son bon déroulement

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Eric W. Bougouma, a effectué une visite du chantier de réhabilitation de la route Sakoinsé-Koudougou, longue de 42 Km, ce vendredi 14 mai 2021. A l’issue de cette visite, il s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux.

39,55%, c’est le taux d’exécution des travaux de réhabilitation de la route Sakoinsé-Koudougou pour un délai consommé de 85%.
Malgré des difficultés de tous ordres, les travaux avancent bien et les usagers de la
route ont bon espoir que le calvaire prendra bientôt fin.
Les travaux avaient été lancés le 16 janvier 2020, en présence du Premier ministre,
Christophe Marie Joseph Dabiré, mais démarreront effectivement quelques mois
plus tard.
10 mois après ce démarrage effectif, le ministre Eric Bougouma a tenu à s’enquérir
de l’état d’avancement des travaux. Pour Eric Bougouma, malgré les difficultés,
c’est un sentiment de satisfaction globale qui se dégage à l’issue de la visite. « Je dois dire que c’est une satisfaction, puisque c’est un projet qui a connu un démarrage lent et difficile », a souligné Éric Bougouma.
Par ailleurs, le ministre a soutenu que sa satisfaction avait été renforcée par le début
effectif du revêtement du béton bitumineux. « Nous avons constaté sur ce tronçon
que les travaux ont atteint le niveau que nous souhaitions.
Nous souhaitions le démarrage du revêtement pendant que les travaux de renforcement par la technique de la litho-stabilisation se poursuivent », a justifié le ministre des Infrastructures.
Le ministre a aussi rassuré qu’après des échanges avec les différents concessionnaires, des dispositions avaient été prises pour que les déplacements
des réseaux se fassent dans les meilleurs délais et que cela puisse permettre à
l’entreprise d’accélérer sa cadence de travail. Il a tenu à féliciter l’ensemble des acteurs impliqués dans la réalisation du projet pour le travail déjà abattu. L’entreprise SOROUBAT en charge des travaux, par l’entremise de son premier responsable, Abdeljalil Achoura, a rassuré que les difficultés rencontrées par ses techniciens n’avaient pas perturbé leur élan de livrer, très bientôt, une infrastructure de qualité aux usagers de la route. Elle entend plutôt multiplier ses activités de terrassements
dans les jours à venir en vue de l’atteinte d’un taux d’exécution de 90% d’ici le
début de la saison hivernale.
Pour l’atteinte de cet objectif, le Gouverneur de la région du Centre-Ouest, Irène
Coulibaly, a rassuré l’entreprise de tout son soutien pour que les difficultés rencontrées soient levées le plus vite possible.
La réhabilitation de la route Sakoinsé-Koudougou devra permettre de maintenir
le réseau dans un bon état pour diminuer les coûts d’exploitation des véhicules,
accroître la sécurité des usagers et renforcer les activités productrices et commerciales.
Le coût total de ces travaux s’élève à 6. 291 619 008 FCFA. Le financement est
assuré par la Banque ouest africaine de développement (BOAD) à hauteur de 95% et
de 5% par l’Etat burkinabè.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Autres Articles

spot_img

Articles Populaires

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page