COMMUNE RURALE DE PABRE : Encore un projet de lotissement illégal par la société immobilière ATTP

Dans plusieurs de nos précédentes parutions, nous nous sommes fait l’écho de tentatives de lotissements illégaux dans différents quartiers de l’Arrondissement 8 de Ouagadougou, opérées par la société immobilière Assistance technique et travaux publics (ATTP). Après les tentatives à Nonghin, Koumdayonré et à Zongo-Nabitenga dont nous nous sommes fait l’écho, la société ATTP semble avoir mis le cap sur une autre localité. Il s’agit de Nagzougou, relevant de la Commune rurale de Pabré. La société immobilière userait cette fois-ci de stratégies nouvelles pour opérer une opération de lotissement dans ladite Commune. Des riverains qui ont acquis des lopins de terres auprès des propriétaires terriens à Nagzougou, depuis deux ou trois ans, seraient aujourd’hui menacés de se voir dépossédés de leurs espaces par la société immobilière, en complicité avec certains propriétaires terriens qui, en réalité, ne seraient plus propriétaires, car ayant cédé leurs terres.

La société s’est déjà illustrée dans des lotissements illégaux dans les quartiers de Nonghin, Koumdayonré et Zongo-Nabitenga dans l’Arrondissement 8 de Ouagadougou. Et visiblement, rien n’arrête celle-là. Après les trois quartiers, la société serait sur le point de passer à une énième opération avec, cette fois-ci en ligne de mire, une opération de lotissement en cours à Nagzougou, un quartier de la Commune rurale de Pabré. Elle se fait très discrète dans le
processus. La mission semble avoir été confiée aux propriétaires terriens eux-mêmes pour convaincre les populations. Ces derniers ne se priveraient pas d’intimider toute personne qui n’adhérerait pas au projet. Selon les témoignages, la société immobilière aurait déjà débuté le processus depuis le mois d’octobre 2020.

Pourtant, beaucoup de résidents de cette zone non lotie ont acquis ces terrains auprès des propriétaires terriens il y a environ deux ou trois ans, voire plus. Certains y ont investi. Les propriétaires terriens ayant « parcellé » la plupart de ces terrains et les ont vendus à ces nouveaux acquéreurs. Mais depuis le mois d’octobre 2020, l’harmonie et la sérénité qui régnaient dans la zone ne seraient plus de mise. Et pour cause, les nouveaux propriétaires seraient menacés par les « anciens propriétaires terriens ». En effet, selon certaines sources, les propriétaires terriens auraient donné leur accord à la société immobilière ATTP pour un projet d’aménagement de la zone, sans même
avertir les nouveaux propriétaires des lieux, c’est-à-dire les acquéreurs. Des rencontres auraient été tenues entre les
propriétaires terriens et les acquéreurs sans qu’un accord ne soit trouvé.

Les résidents soutiennent que la société immobilière aurait promis des parcelles à ces propriétaires terriens. Et les promesses de la société immobilière semblent avoir convaincu ces derniers. Des recensements auraient déjà débuté. Des numéros sont déjà attribués à des parcelles dans le cadre du projet de lotissement. Nous avons pu faire un tour
dans la zone et avons constaté des numéros qui sont attribués à des terrains sur lesquels avaient déjà investi les acquéreurs. Des pressions seraient même exercées sur ces derniers pour qu’ils adhèrent au projet de lotissement de la société immobilière.

Le Maire de la Commune de Pabré, Amidou Simporé, confirme la présence de la société immobilière dans la zone. En plus, le Conseil municipal a même statué sur une délibération portant autorisation par accord de principe à la
société afin d’aménager un espace dans la zone non lotie de Nagzougou. Cela s’est-il opéré dans la transparence ?
Nous y reviendrons !

Avatar
Ecrit par
Salifou OUEDRAOGO
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Salifou OUEDRAOGO