SOCIETE DES EDITEURS DE LA PRESSE PRIVEE : Une Assemblée générale pour valider le plan stratégique 2019-2023

La Société des éditeurs de la presse privée (SEP) a tenu son Assemblée générale  ordinaire, le samedi 3 novembre 2018 à Ouagadougou. Le fondateur des Editions  «Le Pays», Boureima Jérémie Sigué (co-parrain), a présidé la cérémonie d’ouverture. C’était en présence du Haut-Représentant du président du Faso, Cherrif Sy. Il s’est agi, au cours de cette assemblée ordinaire, de valider le plan stratégique de la SEP pour la période 2019-2023.

D’entrée de jeu, c’est le président de la Société des éditeurs de la presse privée, Boureima Ouédraogo, qui a exprimé toute sa joie de voir enfin le plan stratégique  2019-2023 de la SEP examiné. Pour lui, ce plan stratégique devrait servir de boussole à l’ensemble des activités de la SEP pour la période 2019-2023.

Cette Assemblée générale ordinaire a été aussi l’occasion pour les participants de réfléchir à la réalité des entreprises de presse écrite face à l’environnement économique des médias au Burkina Faso.

Les participants se sont aussi penchés sur la contribution la SEP en termes d’accompagnement des entreprises de presse, de promotion et de renforcement des espaces de liberté. C’est dans cette optique que le président de la SEP a affirmé que «l’objectif de l’Assemblée générale, c’est aussi de renforcer la confraternité entre les membres de notre structure et de faire en de sorte que nous puissions davantage continuer à positionner la SEP comme un acteur qui compte sur l’échiquier médiatique burkinabè, mais également auprès des autorités lorsqu’il s’agit de réfléchir sur des questions relatives au secteur de la presse ».

Boureima Jérémie Sigué, président de la cérémonie, a, pour sa part, exprimé de nombreuses attentes de cette  assemblée générale. «J’attends de ces travaux, des recommandations et résolutions stratégiques qui propulsent le métier de journaliste encore plus en avant ; que des vérités soient dites de façon très confraternelle et qui n’occultent en rien la marche de notre beau pays. Que la confraternité se renforce davantage parce que dans ce métier, s’il n’y a pas la confraternité, on ne peut pas avancer, on ne peut pas arracher des victoires», a ainsi déclaré le co-parrain de la rencontre. Il a également exhorté les éditeurs de la presse privée à plus de solidarité et de franchise entre eux en vue d’arracher de nouveaux espaces de liberté et conforter les espaces de liberté déjà existants.

Pour conclure, le Haut- Représentant du président du Faso, Cherrif Sy, a souhaité une bonne Assemblée générale aux membres de la SEP, avant de réitérer la disponibilité du gouvernement à les accompagner pour l’atteinte des objectifs de leur mission. Il a également suggéré à la SEP de s’inspirer du modèle ghanéen en ce qui concerne les droits d’auteurs de la presse privée écrite.

La SEP a pour missions de rassembler les éditeurs de la presse privée pour défendre les intérêts des journaux privés, et promouvoir un certain nombre d’actions qui vont permettre à la SEP de prospérer non seulement sur le plan économique, mais aussi sur le plan professionnel. Il faut noter que la SEP  fête ses 25  ans d’existence cette année 2018.

Salifou OUEDRAOGO (Stagiaire)

Ecrit par
Le Reporter
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Ecrit par Le Reporter

Nous suivre sur…