justice bf

Affaire fraude au concours professionnel des greffiers en chef : le Tribunal administratif fait grincer les dents

Dans deux de nos précédentes éditions, nous avons fait cas d’une affaire de soupçons de fraude au concours professionnel des greffiers en chef, session 2018. Certains candidats malheureux avaient saisi le Tribunal administratif de recours en suspension et en annulation des résultats dudit concours. Le tribunal avait fait droit à la requête concernant la suspension, en prononçant effectivement cette suspension, en attendant une décision au fond pour statuer sur l’éventuelle annulation desdits résultats, écrivions-nous.

Eh bien, le tribunal vient de rendre sa décision au fond, le 13 novembre dernier. Le moins qu’on puisse dire, est que cette décision donne lieu à des grincements de dents, surtout dans les rangs des requérants. Le Tribunal administratif a en effet rejeté le recours en annulation «comme étant mal fondé». Pour certains des requérants, visiblement insatisfaits, cette décision s’apparente à un arrangement et soutiennent que même si le droit a été dit, la vérité n’a nullement été recherchée pour réconcilier les greffiers dans cette affaire. Ils pointent du doigt un certain nombre de choses qu’ils considèrent comme étant des insuffisances dans le traitement de l’affaire. Il s’agit notamment du refus catégorique de confronter les copies des candidats aux éléments de correction du devoir du greffier en chef mis en cause dans l’affaire, comme suggéré par les requérants; de l’enquête jugée inachevée de la gendarmerie sur l’affaire ; etc. Nous y reviendrons.

Y. Ladji BAMA
Ecrit par
Y. Ladji BAMA

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc rhoncus sagittis tortor, a posuere tellus cursus suscipit. Pellentesque euismod aliquam lectus vel aliquet.

Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Y. Ladji BAMA Ecrit par Y. Ladji BAMA

Nous suivre sur…