greves

Des lendemains tumultueux en perspective

Après plusieurs semaines de paralysie de l’Administration publique due au bras de fer entre le gouvernement et les financiers, l’on avait espéré que la sérénité reviendrait enfin, avec l’accord trouvé par les deux parties. Mais que nenni. Tout porte à croire que cet accord est venu mettre de l’huile sur le feu, si l’on s’en tient aux bouillonnements en cours dans les autres départements, notamment la Santé, l’Education, la Justice, où l’on est plus que jamais convaincu qu’il faut durcir le ton pour obtenir sa part du gâteau. D’où des mots d’ordres de plus en plus intransigeants fusant de toutes parts.

La certitude des uns et des autres étant bien faite que s’il y en a pour les financiers, c’est qu’il y en a pour tous. Et le niveau du mercure est en train de monter vertigineusement. C’est dire qu’il est très fort probable que les prochains semaines et mois soient encore tumultueux pour la Nation entière, avec immanquablement des victimes innocentes à dénombrer, surtout dans les rangs des plus faibles. A l’analyse, tout cela n’est rien d’autre qu’une nième illustration patente de l’incapacité de la classe dirigeante à se mettre à la hauteur des défis du moment. Une classe dirigeante qui est manifestement désemparée et incapable de trouver des solutions structurelles aux problèmes posés et qui se contente simplement d’une gouvernance par à-coups, sans vision ni suite logique dans l’action gouvernementale. Jusqu’où ira-t-on avec cette gouvernance approximative qui ne rassure point ? Vivement que cette classe dirigeante soit mieux inspirée.

Y. Ladji BAMA
Ecrit par
Y. Ladji BAMA

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc rhoncus sagittis tortor, a posuere tellus cursus suscipit. Pellentesque euismod aliquam lectus vel aliquet.

Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Y. Ladji BAMA Ecrit par Y. Ladji BAMA

Nous suivre sur…