2e CONGRES DU MPP: Salifou Diallo, comme il fallait s’y attendre !

La clôture du 2e congrès du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) est intervenue le 12 mars 2017 dans un palais des Sports plein de militants et d’invités d’honneur. Ouvert le 11 mars dans une ambiance surchauffée, avec des militants qui attendaient de pieds fermes les conclusions, le congrès s’est achevé avec la confirmation de Salifou Diallo en tant que président du parti. Des recommandations et des réorganisations ont été faites et les messages ont été lancés à l’endroit aussi bien du gouvernement que des militants. Pour le nouveau patron du MPP, il est important que les militants fassent de la place pour la formation politique et idéologique.

Par Aimé NABALOUM

« Mise en œuvre opérationnelle du programme présidentiel : quelles perspectives et quels engagements ? ». C’est autour de ce thème que les congressistes du parti au pouvoir se sont réunis à Ouagadougou du 10 au 12 mars 2017. L’une des informations majeures de ce congrès est sans conteste l’élection de Salifou Diallo à la tête du parti avec un score inconnu. Avant d’entamer les travaux, à l’ouverture, Salifou Diallo appelait de tous ses vœux à l’unité et à la cohésion au sein du parti en vue de permettre au gouvernement de mettre sereinement en œuvre le programme pour lequel leur candidat a été élu. « Notre parti est jeune, nous devons faire de son unité, de la discipline en son sein, les pierres angulaires de notre engagement », confiait-il.

Le terrorisme, le développement économique du pays, le PNDES, la réconciliation nationale, l’unité des socio-démocrates sont des questions qui appellent, selon Salifou Diallo, à un engagement sans faille du parti et de ses militants. C’est ainsi qu’il a lancé un appel à l’endroit des socio-démocrates, aux progressistes du pays à se rassembler autour du même idéal au-delà des contingences personnelles qui renvoient à des desseins individuels. Sur la question de la réconciliation nationale, la Justice a été interpellée « à faire diligence pour solder les dossiers pendants devant elle afin de donner à notre peuple toute la sérénité nécessaire pour se consacrer aux tâches de développement économique et social ».

A l’endroit du monde syndical toujours en ébullition, le président du MPP maintient que « ceux-là pour qui le syndicat reste le baobab derrière lequel se cachent les partis politiques qui ont peur de la démocratie et du suffrage universel » doivent se raviser.

Le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré, dans son rôle d’opposant républicain, n’a pas mâché ses mots. La question de l’intégrité de notre territoire est désormais posée selon lui et cela reste le principal défi. « S’il ne devait y avoir qu’un seul programme présidentiel qui vaille, ce serait bel et bien celui-là », a rappelé Zéphirin Diabré puisque, « c’est au pouvoir et au MPP d’indiquer la voie à suivre pour négocier ce tournant » de notre histoire. Il n’y a plus de temps de couler les larmes, plus de temps de recevoir les condoléances et « le peuple n’écoutera plus les explications trop faciles, il attend des résultats concrets et vite ». Le parti a fait une recommandation dans ce sens en invitant le gouvernement à mettre à la disposition des forces de défense et de sécurité, les moyens nécessaires pour plus d’efficacité sur le terrain du terrorisme.

L’alliance de la majorité représentée par Me Bénéwendé Sankara a réaffirmé son soutien au MPP tout en souhaitant que le parti « transforme le rêve de l’insurrection en une réalité » à travers la conduite des affaires. « Notre peuple veut ici et maintenant la rupture, lui qui n’acceptera plus d’être un faire-valoir » et le MPP est prévenu. Les gouvernants devront se départir de la corruption, de la mal gouvernance, de la gabegie et de la coterie, des pratiques aux antipodes de la bonne gouvernance et de la démocratie.

Les congressistes se sont séparés en réaffirmant leur appartenance à la social-démocratie et ont marqué leur unité et leur volonté à être un parti « renforcé et conscient de ses responsabilités devant l’histoire ».

Avatar
Ecrit par
Le Reporter
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Le Reporter

Nous suivre sur…