AFFAIRE LOTISSEMNT LITIGIEUX DANS LA COMMUNE RURALE DE BOUSSOUMA : Une plainte déposée en Justice contre le Maire François Yoda et son adjoint

Dans notre parution numéro 294 du 15 septembre 2020, nous faisions cas d’une affaire de lotissement litigieux dans la Commune rurale de Boussouma, dans la province du Boulgou. Nous soulignions que le Maire François de Sales Yoda était au cœur de la polémique, car le processus du
projet de lotissement entamé par le bourgmestre était entaché de nombreuses irrégularités. Des pratiques peu catholiques du Maire ont également été soulevées.

Et bien ! L’affaire semble avoir connu une évolution. Selon nos informations, une plainte a été déposée contre le Maire François de Sales Yoda pour tentative de corruption, faux et usage de faux et stellionat. Mais pas seulement le Maire. Le 1er adjoint au Maire serait également visé par cette plainte. Elle a été déposée le 24 septembre 2020 au Tribunal de Grande instance (TGI) de Tenkodogo. Aux dernières nouvelles, le dossier devrait être confié à la Brigade territoriale de Garango.

Il convient de noter qu’après la parution de notre article, le Maire nous avait joint par téléphone pour démentir certains écrits du journal sans pour
autant vouloir un droit de réponse. Il avait donc promis sa version des faits. Mais depuis lors, c’est silence radio. En rappel, c’est une affaire qui avait commencé à s’ébruiter courant 2019, et qui avait fini par devenir une information publique. En effet, comme nous l’annoncions, il s’agit d’un projet de lotissement d’un espace de 200 ha dans la Commune de Boussouma (province du Boulgou), dans la région du Centre-Est, qui fait des gorges chaudes et qui continue d’ailleurs. La tension semble avoir atteint le sommet et vraisemblablement, l’on est encore loin d’un retour au calme plat.

Nous soulignions qu’une première tentative avec un recensement avait été
dénoncée puis annulée. La seconde s’était aussi déroulée avec des récriminations. Le processus de lotissement entrepris par le Conseil municipal était émaillé de nombreuses irrégularités. De l’évaluation de l’espace à lotir en passant par l’attribution du marché, il y a eu trop de choses pas claires. Le Maire aurait fait des pieds et des mains pour attribuer l’affaire à son ami, mais il aurait échoué. Comment ce feuilleton va-t-il se terminer ?

Avatar
Ecrit par
Salifou OUEDRAOGO
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Salifou OUEDRAOGO

Nous suivre sur…