<
spot_img
spot_img
dimanche, avril 21, 2024
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilMESSAGEDéveloppement Agricole au Burkina : L’ONG AGRA lance officiellement son Plan stratégique...

Développement Agricole au Burkina : L’ONG AGRA lance officiellement son Plan stratégique 2023-2027

AGRA a procédé ce jeudi 08 juin, au lancement officiel de sa stratégie pays au Burkina Faso. Cette cérémonie de lancement vise à présenter le plan stratégique 2023-2027 de l’AGRA aux participants et à susciter des synergies et des collaborations avec les acteurs du développement rural burkinabè. 

Placée sous le parrainage du ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Dénis Ouédraogo, cette cérémonie a pour objectif de présenter le plan stratégique 2023-2027 de AGRA aux participants, afin de signer un compact avec le ministère de l’Agriculture, pour la mise en œuvre du Plan stratégique 2023-2027, et de marquer officiellement le début de son opérationnalisation.

Selon le Professeur Jean Jaques Muhinda, représentant la présidente d’AGRA, le plan stratégique 2023-2027 ambitionne d’assurer la sécurité alimentaire dans un secteur agricole résilient au Burkina Faso. Il comporte trois objectifs stratégiques relatifs, notamment, à l’augmentation de la productivité des petits exploitants agricoles, à l’amélioration de la capacité des systèmes agricoles à répondre aux chocs et aux stress et au renforcement des capacités de leadership et d’exécution du gouvernement pour la transformation du système alimentaire.

Le présidium lors de la cérémonie de lancement

Dans le cadre de son plan stratégique, AGRA entend entreprendre plusieurs actions au Burkina Faso. Dans le domaine des marchés et du commerce inclusif, les actions vont consister à mettre à l’échelle le modèle de financement des facteurs de production, avec un partage des risques par le biais de partenariats avec des banques commerciales et des mécanismes de garantie de crédit. L’objectif est d’aider les prestataires de services financiers à développer des produits flexibles et adaptés aux besoins des PME et des agriculteurs.

En matière d’agriculture durable, AGRA entend promouvoir les solutions régénératrices, en mettant l’accent sur l’intégration d’espèces d’arbres, l’amélioration des conditions du sol et le développement de l’utilisation du compost à grande échelle.

Pour le Professeur Jean Jaques Muhinda, représentant la présidente de AGRA, le Burkina Faso est le pays qui a le plus bénéficié des appuis de l’organisation

En ce qui concerne le développement du système semencier, les principales activités viseront à étendre l’adoption de variétés de maïs, de riz et d’autres plantes résistantes au climat et adaptées au marché. Les interventions porteront également sur le soutien aux politiques de développement d’un système de semences porté par un secteur privé performant et compétitif.

Au titre de l’appui institutionnel, AGRA s’est résolue à maintenir son soutien au programme phare sur le riz et à la conception de nouveaux programmes phares sur les engagements du système alimentaire du pays. Il fournira un soutien pour le développement des capacités institutionnelles du ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques.

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Dénis Ouédraogo, a salué les efforts d’accompagnement consentis par AGRA pour soutenir l’agriculture burkinabè. Il a, par ailleurs, souhaité que les investissements de AGRA au Burkina puissent connaitre une augmentation susbtancielle dans les années à venir.

Au cours de cette cérémonie, les acteurs ont réfléchi autour d’un panel sur le thème : « Quelles interventions catalytiques pour une transformation durable des systèmes alimentaires au Burkina Faso ? ».  Ce fut l’occasion pour AGRA et ses parties prenantes d’approfondir la réflexion, de partager les expériences et d’harmoniser les points de vue sur les voies et moyens pour réussir la transformation structurelle et durable des systèmes alimentaires en Afrique et au Burkina Faso, en particulier.

Le bilan de AGRA au Burkina Faso depuis sa création

L’AGRA est une institution panafricaine née en 2006 de la lumineuse idée de l’ancien Secrétaire général des Nations unies, M. Kofi Annan, de mobiliser les partenaires pour opérer une révolution verte en Afrique. L’AGRA est engagée dans la transformation inclusive de l’agriculture en Afrique, par l’augmentation des revenus et l’amélioration de la sécurité alimentaire de petits exploitants, tout en soutenant les pays sur la voie d’une transformation durable de leur système agricole. Dès sa création, en 2007, les interventions de AGRA ont consisté à renforcer la recherche agricole par le développement de nouvelles variétés de riz, maïs, sorgho, niébé, patate douce à chair orange et la formation des chercheurs ; à consolider le système de distribution des intrants ; à développer et vulgariser des approches sur la gestion intégrée de la fertilité des sols ; à renforcer l’accès aux marchés par la mise en place de centres d’agrégation et la fourniture d’équipements aux producteurs ; etc.

Les acteurs du monde agricole ont répondu présents

 Ces interventions ont permis de toucher 983000 producteurs sur une cible de 1326215, soit un taux de 74% ; de produire 16600 tonnes de semences pour un objectif de 21485 tonnes et soutenir la mise en place de 615 boutiques d’agrodealers pour une projection initiale de 250 points de vente d’intrants agricoles.

L’organisation a développé cinq (05) hubs agro-commerciaux comprenant 483 détaillants qui ont vendu 609 000 tonnes d’intrants agricoles à 341 millions de dollars.

La mise en œuvre de AGRA a permis de mobiliser 504 millions de dollars de nouveaux investissements publics et privés dans le secteur agricole.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Autres Articles

spot_img

Articles Populaires

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page