Koglweogo

La rançon d’un laxisme suicidaire !

La barbarie de Yirgou, contrairement à ce que certains veulent le faire croire,n’est nullement un simple accident de parcours. Cela était bel et bien prévisible et évitable, pour peu que les premiers responsables de ce pays aient fait preuve de plus de sérieux et de rigueur dans la gouvernance sécuritaire. Cette situation n’est rien d’autre que la résultante d’un laxisme suicidaire au sommet de l’Etat, relativement à la gestion de la question Koglweogo depuis le départ. Il est indéniable que les Koglweogo, en tant qu’initiative de proximité, au regard de leur apport inestimable dans la lutte contre le grand banditisme et surtout des résultats tangibles qu’ils ont atteints dans certaines contrées, avaient leur place dans le dispositif sécuritaire de ce pays.

Dans un contexte où l’Etat peine à assurer la sécurité à tous partout, ils peuvent être d’une grande contribution, pour peu qu’ils bénéficient d’un encadrement et d’un suivi rigoureux. C’est du reste l’engagement qu’avaient pris en son temps les autorités en charge de la sécurité nationale, le ministre Simon Compaoré notamment. D’ailleurs, de telles initiatives endogènes de sécurité n’existent pas qu’au Burkina. Cela existe et marche très bien dans d’autres pays. Manifestement, au-delà du discours, rien n’a été fait concrètement depuis tout ce temps, en termes d’encadrement disciplinaire et surtout de sanctions des fautes commises.

Plusieurs fois, les Koglweogo se sont adonnés à des actes hautement répréhensibles sans que cela ne donne lieu à la moindre sanction. Si fait qu’ils ont fini de se convaincre qu’ils peuvent tout se permettre et personne ne peut leur dire mot. Naturellement, cette impunité garantie ne peut que les galvaniser dans l’escalade de la forfaiture. Et si rien n’est fait, il n’est pas superflu de craindre pire que Yirgou.

Y. Ladji BAMA
Ecrit par
Y. Ladji BAMA

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc rhoncus sagittis tortor, a posuere tellus cursus suscipit. Pellentesque euismod aliquam lectus vel aliquet.

Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Y. Ladji BAMA Ecrit par Y. Ladji BAMA

Nous suivre sur…