argent cfa

RECOUVREMENT DES RECETTES : Les Impôts, le Trésor et la Douane en baisse de forme !

Le budget de l’Etat, gestion 2020, pourrait-il s’exécuter sans revoir les prévisions en baisse ? Pas très sûr ! C’est même déjà le cas avec la loi de finances rectificative. Bien que déficitaire dès son adoption, ce budget souffre de la baisse dans certaines régies de recettes. Du moins, c’est ce qui ressort de la situation de recouvrement des recettes du mois de mai 2020. Où se trouve le problème ?

Comparaison n’est pas raison, dit-on, mais ne devrait-on pas ajouter que la  comparaison montre certaines évidences ? Les trois grandes régies de recettes que sont la Direction générale des Impôts (DGI), la Direction générale des Douanes (DGD), la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP) présentent grise mine en termes de mobilisation des recettes cette année, comparativement à la même période de l’année 2019.

En effet, à la DGI, pour un objectif mensuel de quatre-vingt-un milliards trois cent trente-cinq millions neuf cent dix-neuf mille (81 335 919 000) FCFA, elle a recouvré pour le mois de mai 2020, cinquante-quatre milliards trois cent quatorze millions trois cent trente-six mille neuf cent trois (54 314 336 903) FCFA. Pour la même période de l’année 2019, la même DGI avait recouvré soixante-quatorze milliards trois cent treize millions deux cent quarante mille trois cent trois (74 313 240 303) FCFA, soit une baisse du taux de recouvrement de 26,91%.

La DGD (Direction générale des Douanes), quant à elle, enregistre une régression pendant la même période. Pour une estimation de cinquante-quatre milliards trois cent soixante-douze millions huit cent six mille deux cent quatre-vingt-deux (54 372 806 282) FCFA au compte des recettes de portes pour le mois de mai 2020, ce sont au total quarante-sept milliards trois cent-vingt-un millions neuf cent soixante-six mille neuf cent soixante-douze (47 321 966 972) FCFA qui ont été récoltés, soit une baisse de 7,29% par rapport au recouvrement de la même période en N-1.

En observant également les chiffres du mois de mai, les recettes de service de la DGTCP (Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique), une diminution du taux de recouvrement est également perceptible. En prévision pour les recettes de service, il est inscrit dix-huit milliards six cent quinze millions neuf cent mille neuf cent quatre-vingt (18 615 900 980) FCFA. Malheureusement, à l’arrivée, ce sont deux milliards deux cent soixante-onze mille quatre cent neuf mille sept cent cinquante-trois (2 271 409 753) FCFA qui ont été mobilisés à la dernière semaine du mois de mai 2020, pendant qu’en 2019, à la même période, ce sont quatre milliards six cent cinquante-trois millions neuf cent soixante-quinze mille deux cent quarante-cinq (4 653 975 245) FCFA qui avaient été mobilisés.

Certains analystes justifient cette situation par la pandémie du Coronavirus. Mais devrait-on se limiter à cette explication ? L’incivisme fiscal n’est-il pas aussi passé par là ? L’Administration est-elle suffisamment dotée de tous les moyens pour assurer des recouvrements justes ?

Sié KAMBOU (Stagiaire)

Avatar
Ecrit par
Le Reporter
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Le Reporter

Nous suivre sur…