3e ASSEMBLEE GENERALE DE LA CENOZO : Moussa Aksar du Niger élu président du Conseil d’administration

Les journalistes d’investigation membres de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO) se sont donné rendez-vous à Accra, du 24 au 28 novembre 2019, pour leur Assemblée générale. Au cours de cette rencontre, de nouvelles ambitions ont été déclinées et une nouvelle équipe a été élue pour diriger la Cellule au sein du Conseil d’administration. Le journaliste Moussa Aksar, Directeur de publication du journal L’Evènement du Niger, a la charge de conduire la CENOZO pour les deux prochaines années, comme président du Conseil d’administration.

Après Ouagadougou, Johannesburg, c’est Accra, la capitale du Ghana, qui a accueilli la troisième Assemblée générale de la CENOZO. Rencontre statutaire, elle a permis aux membres participants de faire le bilan du Conseil d’administration en fin de mandat, de fixer d’autres horizons et d’élire un nouveau Conseil d’administration. Auparavant, les participants ont opéré quelques modifications dans les statuts et règlement intérieur de la structure afin de les rendre plus conformes aux réalités de la structure. Même si les débats ont, par moments, été houleux, ils ont été empreints de respect avec pour seule vision, une CENOZO à la hauteur des défis. 

En termes de bilan du Conseil d’administration qui finissait son mandat, les participants à la rencontre du Ghana ont salué les efforts consentis pour rendre la CENOZO plus présente en Afrique de l’Ouest. Des formations de journalistes aux techniques d’investigation et sur des sujets méritant que les journalistes s’y intéressent, de nombreuses enquêtes réalisées et publiées sous le label CENOZO; nombreuses ont été les activités menées. Outre le bilan moral présenté par le Secrétaire général, Boureima Ouédraogo, et apprécié par les membres de l’Assemblée générale, le Trésorier général a également présenté un bilan financier des activités et du fonctionnement de la CENOZO. Si les cotisations des membres contribuent à la vie de la Cellule, il ressort que les partenaires financiers font confiance à la CENOZO, d’où les apports et les appels à candidatures pour les bourses d’enquêtes.

Le bureau sortant, avec l’appui du chargé de projets de la CENOZO, Arnaud Mohamed Ouédraogo, et de la présidente sortante, la Capverdienne Filomena Da Silva, a présenté le nouveau plan d’actions pour la période 2020-2022. Il a été accepté par l’Assemblée générale avec des suggestions de pouvoir mesurer l’impact de la CENOZO.

Un nouveau bureau, renouvelé à 70%, a été mis en place avec Moussa Aksar, Directeur de publication du journal L’Evènement du Niger, comme président du Conseil d’administration. Pour le nouveau PCA, les ambitions sont encore plus grandes et les limites du journalisme d’investigation doivent être poussées encore plus loin. «La CENOZO a de très bons journalistes», dira-t-il. C’est un acquis qui devrait être renforcé et mis en valeur.

Tout en saluant la disponibilité des partenaires techniques et financiers de la CENOZO, Moussa Aksar dira qu’il est important que pour plus d’efficacité des journalistes dans leurs enquêtes, les bourses octroyées soient revues à la hausse, avec des conditionnalités plus souples pour des enquêtes de terrain. Aux partenaires, il a sollicité encore plus d’accompagnement. Le PCA entrant a salué le travail abattu par l’ancienne présidente, Filomena Da Silva, à travers de grandes ovations. Elle quitte son poste mais a marqué sa disponibilité à toujours booster la CENOZO dont elle est membre fondatrice.

En marge de cette Assemblée générale, s’est tenue, avec le soutien de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), une formation sur la criminalité liée à la pêche en Afrique de l’Ouest ainsi que les voies et moyens d’enquêtes journalistiques. En rappel, la Cellule Norbert Zongo du journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest s’est donné pour mission de former et de renforcer les capacités de ses membres à mener des enquêtes de haute qualité et à même d’impacter la gouvernance en Afrique.

************

Le nouveau bureau du Conseil d’administration avec un mandat de 2 ans.

Président du  Conseil d’administration : Moussa Aksar (Niger)

– Vice-président : Hamadou Tidiane Sy (Sénégal)

– Secrétaire général : Boureima Ouédraogo  (Burkina Faso)

– Secrétaire chargé de  la formation : Anas Aremeyaw (Ghana)

–  Secrétaire chargé  de   la  communication :  David  Dembelé (Mali)

– Secrétaire chargée des  relations avec les partenaires : Arlinda Neves (Cap-Vert)

– Trésorier général : Abdoulaye Diallo (Burkina Faso)

Aimé NABALOUM
Ecrit par
Aimé NABALOUM
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Aimé NABALOUM Ecrit par Aimé NABALOUM

Nous suivre sur…