SUSPENSION DE COMMUNIQUES D’OUVERTURE DES CONCOURS 2019 : A quoi joue le Conseil d’Etat ?

Après la suspension, in extremis, des 11 communiqués d’ouverture de concours de la Fonction publique, session de 2019, dont Le Reporter s’est fait l’écho, le recours en suspension de deux communiqués d’ouverture, notamment, celui relatif au recrutement de six (06) élèves conseillers des Affaires économiques et de cinq (05) élèves conseillers en Aménagement du territoire, introduit le 04  septembre devant le Conseil d’Etat demeure toujours pendant. Les résultats de ces dits concours ont commencé à tomber. C’est à ne rien comprendre à la nonchalance du Conseil d’Etat qui, depuis le début, pensent beaucoup de candidats, crée plus de problèmes qu’il n’en  résout.

L’on se souvient que 13 concours avaient été attaqués devant le Conseil d’Etat par un candidat qui soutient l’illégalité des communiqués d’ouverture. Suite à sa requête, 11 des 13 concours ont été suspendus à titre de mesure conservatoire, la veille du début programmé desdits concours, soit le 17 septembre 2019. Malgré cette nouvelle situation, les candidats seront convoqués en salle pour composer lesdits concours, écrivions-nous en son temps. Beaucoup s’estiment donc être en droit d’attendre les résultats, parce que le ministère de la Fonction publique, en leur permettant de composer à ces concours malgré la décision du Conseil d’Etat, n’a pas considéré une décision de Justice.

Le recours aux fins de suspension de ces 11 concours a été introduit le 14 août et la décision rendue le 17 septembre 2019, soit plus d’un mois. Cette décision tombait encore après un article paru dans Le Reporter et qui révélait l’existence de ces recours dans les couloirs du Conseil d’Etat. Deux recours aux fins de référé-suspension avaient été introduits le 04 septembre, après une requête au fond déposée le 02 septembre, mais jusque-là, c’est le silence radio du côté du Conseil d’Etat.

Et pourtant, conformément à l’article 89 de la loi organique n°032-2018/AN portant composition, organisation, attributions et fonctionnement du Conseil d’Etat et procédure applicable devant lui, la décision devrait être rendue dans un délai qui ne saurait excéder un mois.

C’est dans ce flou total pour beaucoup de candidats, que les résultats de l’un des concours, notamment, celui du recrutement de cinq (05) élèves conseillers en Aménagement du territoire, ont finalement été publiés. Quelle suite donner à ces résultats quand on sait qu’il y a une procédure toujours en cours concernant le communiqué d’ouverture ? En attendant, des milliers de candidats, embrouillés par cette démarche, ne savent plus à quel saint se vouer. Affaire à suivre !

Aïcha  TRAORE

Avatar
Ecrit par
Le Reporter
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Le Reporter

Nous suivre sur…