COMMUNE DE OUAGADOUGOU : Qui bloque l’immatriculation des bus octroyés aux Arrondissements ?

Ce sont au total trois bus qui ont été octroyés à trois arrondissements de la ville de Ouagadougou : le 3, le 6 et le 11, par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation dans le cadre du projet de construction de l’université virtuelle. Six mois après, les bus ne sont toujours pas mis en circulation. La raison : ils ne sont pas immatriculés. Une guéguerre entre la Mairie centrale de Ouagadougou et les arrondissements bénéficiaires semble être à l’origine de ce blocage.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet d’université virtuelle, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a bénéficié de la facilitation des Mairies d’arrondissements pour l’acquisition des terrains en vue de construire les infrastructures devant abriter ce projet. Il s’agit, en effet, des Arrondissements 3, 6 et 11. En retour, les Arrondissements ont fait un certain nombre de doléances au ministre. Les Mairies d’arrondissements ont essentiellement évoqué des difficultés liées à la mobilité dans le cadre de leurs différentes activités, d’où la nécessité de pouvoir disposer de mini bus pour faciliter l’opérationnalité desdites activités. La doléance aura eu un écho favorable.  C’est ainsi que le ministère, dans une correspondance du 21 mars 2019, va notifier aux différents Arrondissements, le don d’un bus à chaque Mairie d’arrondissement.  Très vite, ils procèdent à l’enlèvement des bus.

Des délibérations ont été prises pour la réception. Mais quelque chose ne tourne pas rond dans cette affaire. Les bus ne sont toujours pas en circulation. Les différents Maires d’arrondissements soutiennent avoir pris des mesures pour la mise en circulation des bus. Et jusque-là, rien. En effet, pour pouvoir mettre ces bus en circulation, l’étape suivante consistait à procéder à leur immatriculation. C’est là qu’intervient le blocage. En effet, ces bus doivent être immatriculés dans le patrimoine de la Mairie centrale. Ce qui sous-entend que les bus sont la propriété de la Mairie centrale. A elle de prendre toutes les dispositions pour la procédure d’immatriculation.

Mais, il se trouve que les bus sont déjà stationnés dans les différentes Mairies d’arrondissements qui ont d’ailleurs procédé à la réception officielle. Que faire ?

La Mairie veut les bus pour toute la Commune

Pour la Mairie centrale, les Arrondissements ne peuvent pas procéder à l’immatriculation. Les Maires d’arrondissements campent également sur leur position. Il n’est pas question de retourner les bus au niveau de la Mairie centrale puisque, de fait et de principe, les bus appartiennent bel et bien au patrimoine mobilier de la Commune  de Ouagadougou. C’est ainsi qu’ils auraient chacun, transmis les documents de la réception du don avec les procès-verbaux de la délibération au niveau de la Mairie centrale en vue de l’immatriculation.

Selon le Maire de l’Arrondissement 11, Ibrahim Maré, la Commission des Affaires générales de la Mairie centrale devrait se réunir pour examiner le dossier d’acceptation du don en session du Conseil communal, et procéder à l’immatriculation des véhicules concernés. Mais jusque-là, visiblement, rien a bougé, argue-t-il.

Les Maires d’arrondissements affirment avoir adressé chacun, des correspondances au Maire central pour comprendre la situation. Leurs correspondances sont toujours sans suite : le Maire central n’a pas répondu. Aux dernières nouvelles, il nous est revenu que le Maire aurait adressé une correspondance au ministre de l’enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation pour lui demander de retirer les bus des Mairies d’arrondissements et de les intégrer dans le patrimoine de la Mairie centrale. Au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur, on confirme l’existence de cette correspondance. Au ministère, on explique qu’une réponse a été donnée au Maire de Ouagadougou. En tout cas, cela fait environ six mois que les bus sont stationnés dans les Mairies d’arrondissements et risquent de subir les aléas du temps.

Avatar
Ecrit par
Salifou OUEDRAOGO
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Salifou OUEDRAOGO

Nous suivre sur…