DECLARATION DES BIENS DES PERSONNALITES : Désormais possible sur la plateforme de l’ASCe-LC

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé, en compagnie du Contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga, au lancement officiel de la plateforme électronique de la déclaration d’intérêt et de patrimoine le mardi 4 août 2020 à Ouagadougou. Cette plateforme devrait faciliter la collecte et le traitement des données portant sur les biens des hautes personnalités et fonctionnaires du Burkina à l’entrée et à la fin de leur fonction.

La plateforme vise à promouvoir la transparence dans l’exercice des fonctions publiques et garantir l’intégrité des serviteurs de l’Etat. Elle devrait permettre aux assujettis de déclarer leurs biens partout où ils seront. Selon le Contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga, les assujettis à ces déclarations d’intérêt et de patrimoine sont les membres des pouvoirs exécutifs, législatifs, les autres personnalités politiques et administratives, les membres des institutions et des autorités administratives indépendantes, les représentants des collectivités territoriales, les hauts cadres de l’administration civile et militaire et les responsables d’organes de presse.

Cependant, le Président du Faso, les membres du gouvernement et les députés devraient continuer de faire leurs déclarations sous le format papier conformément aux dispositions règlementaires. Les autres, quant à eux, ont l’obligation de procéder aux déclarations de leurs patrimoines sur la plateforme électronique dans un délai de trente jours après la prise de leur fonction et de trente jours après la cessation de fonction.

Pour ce faire, l’assujetti devra transmettre d’abord les informations le concernant à l’ASCE-LC, qui procède à la création d’un espace sur la plateforme pour le déclarant, a expliqué Yacouba Dao, ingénieur informaticien à l’ASCE-LC. Ensuite, un sous-dossier est créé pour permettre à l’assujetti de faire ses déclarations pendant une période donnée. A l’issue de cette période, l’assujetti qui n’a pas pu faire sa déclaration ne pourra plus le faire à travers le même espace. La plateforme sera en lien avec le site de l’ASCE-LC (  https://www.asce-lc.bf/ ).

Il convient de noter que la déclaration de patrimoine et de biens se fait sur plusieurs plans : chaque année, à une date précise ; suite à une entrée de service/fonction ; suite à une cessation de service/fonction ; suite à une variation substantielle du patrimoine ; ou sur demande du Contrôleur général d’Etat. Pour le président du Faso, qui a présidé la cérémonie, cette plateforme permettra de renforcer la transparence de la gestion publique et de faire respecter la loi. Et selon lui, la date du lancement n’est pas fortuite. «Aujourd’hui, nous sommes le 4 août, qui correspond à une date de rupture dans la vie politique du Burkina Faso par la révolution et également à un changement par la suite du nom du pays en Burkina Faso, pays des Hommes intègres », dira le chef de l’Etat.

Cette initiative de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC) a bénéficié de l’accompagnement de la Banque mondiale, à travers le Projet de gouvernance économique et de participation citoyenne (PGEPC) à hauteur de 473 444 203 F CFA.

Avatar
Ecrit par
Salifou OUEDRAOGO
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Salifou OUEDRAOGO

Nous suivre sur…