burkina

Pourquoi l’union sacrée est impossible

La situation sécuritaire du Burkina a atteint un tel niveau de décrépitude que l’on  s’inquiète sérieusement pour le devenir de la Nation. C’est dans ce contexte qu’il est de plus en plus fréquent d’entendre des voix s’élever pour appeler à l’union sacrée pour sauver la patrie en danger. Pour appeler tous les fils et filles du pays à dépasser leurs divergences et clivages pour faire bloc autour de leurs dirigeants afin de sauver l’essentiel. Mais depuis que ces appels sont lancés, cette union sacrée tarde à se mettre en place. Les uns et les autres en sont toujours à s’entredéchirer sur des questions de moindre importance pendant que l’ennemi gagne du terrain. Quand ce ne sont pas les syndicats qui durcissent le ton face au gouvernement tiraillé entre plusieurs fronts à la fois, c’est le pouvoir et l’opposition qui s’envoient des piques sur des sujets à la limite superflus.

Tout cela s’explique en grande partie par une profonde crise de confiance qui caractérise les relations gouvernants-gouvernés. Une crise de confiance consécutive à une gouvernance très peu vertueuse servie au peuple par des gouvernants manifestement accoutumés au pillage de la chose publique. Comment parvenir à faire bloc derrière de tels dirigeants auxquels peu de personnes croient vraiment, y compris dans leurs propres cercles restreints. L’ambition de chacun étant désormais d’arriver à se tailler une part la plus grande possible dans le gâteau. Peu importe s’il en reste pour les autres. L’esprit de groupe a foutu le camp au profit d’un esprit individualiste débridé. Dans un tel contexte, inutile de rêver d’une union sacrée. Et c’est bien dommage !

Y. Ladji BAMA
Ecrit par
Y. Ladji BAMA

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc rhoncus sagittis tortor, a posuere tellus cursus suscipit. Pellentesque euismod aliquam lectus vel aliquet.

Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Y. Ladji BAMA Ecrit par Y. Ladji BAMA

Nous suivre sur…