journal

PROGRAMME D’URGENCE POUR LE SAHEL (PUS) : Un prix pour encourager les productions des journalistes sur les réalisations

L’ONG Equal Access International, à travers son projet Voie de Paix (V2P), en collaboration avec le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP/NZ) et la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO), a organisé une conférence de presse le vendredi 12 juillet 2019. Cette conférence visait à lancer officiellement, un concours national de journalisme sur la mise en œuvre du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS). Les genres concernés sont le grand reportage et l’enquête.

Lancé en 2017 par le gouvernement burkinabè, le Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) est l’un des vastes chantiers de développement de la région du Sahel. Il vise non seulement à améliorer les conditions sécuritaires, mais aussi à réduire la vulnérabilité de la population pour un développement durable du Sahel et une partie de la région du Nord. De façon spécifique, il vise à améliorer l’accès aux services sociaux de base et la résilience des populations, notamment des jeunes et des femmes, renforcer la sécurité des personnes et de leurs biens, améliorer la gouvernance administrative locale. Malgré les nombreuses réalisations, force est de constater que ce projet rencontre d’énormes problèmes sur le terrain, notamment avec les bénéficiaires directs et les Communes concernées. Celles-ci rejettent le projet parce qu’elles ne se sentent pas impliquées dans le processus de mise en œuvre. C’est alors que, dans sa mission de promouvoir des entreprises plus résilientes face à l’extrémisme violent, en s’appuyant sur le pouvoir très actif des médias, le projet Voix de Paix souhaite amener l’ensemble des médias burkinabè à s’intéresser davantage au Programme d’urgence pour le Sahel (PUS). Pour les initiateurs du projet, des journalistes bien formés sur le Programme et d’autres thématiques liées à l’extrémisme violent peuvent aider à changer les perceptions des populations. D’où le lancement du concours pour récompenser les meilleures productions dans deux genres journalistiques que sont l’enquête et le grand reportage sur les réalisations du PUS, mais aussi sur les appréciations du dispositif de coordination du Programme par les populations.

La participation au concours est ouverte à tous les journalistes établis au Burkina Faso, régulièrement employés dans un organe de presse ou collaborant avec un organe de presse burkinabè. Les œuvres de facture professionnelle sont requises et doivent avoir été publiées dans des organes de presse burkinabè entre le 15 juillet et le 25 août 2019. Le prix est d’un montant de cinq cent mille (500 000) FCFA en espèces par langue et par catégorie.

Mais avant le lancement officiel de ce concours, le projet Voix de Paix (V2P) a organisé du 04 au 05 juillet dernier, une formation sur les techniques d’investigation journalistiques et le grand reportage au profit de 47 journalistes issus des régions du Centre, du Sahel et du Nord.

Avatar
Ecrit par
Salifou OUEDRAOGO
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Avatar Ecrit par Salifou OUEDRAOGO

Nous suivre sur…