burkina

Voulons-nous d’une Nation burkinabè ?

Ils sont nombreux ces Burkinabè qui appellent régulièrement à la construction de la Nation burkinabè. Mais ils prêchent en réalité dans le désert et personne pour les entendre. Chaque jour qui passe, les appels pour que le Faso jouisse des bienfaits de sa soixantaine d’ethnies et des innombrables avantages de sa diversité culturelle, ethnique et religieuse se font entendre. Mais hélas !

Au même moment, chacun apporte son fagot pour le bûcher. A côté des appels incessants donc vers un meilleur vivre ensemble, il existe, en réalité, ces Burkinabè-là qui, au nom de ce qu’eux seuls ont comme visées, travaillent secrètement à hiérarchiser nos ethnies, nos religions, nos langues, nos cultures. Une Nation ne saurait se construire en faisant prévaloir la primauté d’un de ses groupes sur un autre. Il faudrait que tous les Burkinabè apprennent et acceptent que toutes les entités de ce pays soient égales du fait d’exister dans le pays et de contribuer à former chaque individu à sa manière.

Si nous ne sommes pas en mesure d’accepter l’autre, de vivre avec lui, de lui donner le droit à la différence, c’est que nous nous considérons comme le nombril du monde. Pour parvenir à cette volonté de vivre et de construire ensemble un destin commun, il faut que chacun apprenne d’où il vient, découvre l’autre qui est en face et s’éduque. Rien, ni personne, ni aucun sujet ne doit être tabou dans ce pays. Il faut un jour oser, accepter et discuter des autres et de tout, dans le respect. Tout est dans la volonté d’avoir  un avenir commun. Combien sommes-nous à connaitre ne serait-ce que la moitié de la culture de l’autre ? Combien sommes-nous à connaitre les fondements et les valeurs de la religion, de la langue, de l’ethnie d’autrui  ? Très peu !

Malgré tout, nous sommes aptes à nous comparer, à descendre l’autre en flammes, à le crucifier, à l’immoler, sans savoir ce qu’il est intrinsèquement ainsi que ses valeurs et sa culture. Sachons raison garder, sinon, nous cheminerons main dans la main vers l’impasse. Et ça, personne ne pourra s’échapper.

Aimé NABALOUM
Ecrit par
Aimé NABALOUM
Voir tous les articles
Ajoutez votre commentaire

Aimé NABALOUM Ecrit par Aimé NABALOUM

Nous suivre sur…